Brevet, Bac et partiels … J-30, la pression monte et vous commencez déjà à ressentir le stress vous envahir !

Maintenant que vous savez comment réviser efficacement et réussir vos exams avec votre tête, je vous propose de nous pencher sur votre cœur. Que dis-je sur votre motivation, votre stress et votre trac … vos émotions.

 

Se motiver

Réviser efficacement et réussir ses exams en maitrisant ses émotionsPour réviser efficacement vous devez maintenir une bonne motivation, même si celle-ci peut parfois vous manquer.

Pour être motivé, il vous faut :

  • Avoir un projet (avoir son brevet, son bac, entrer en prepa, apprendre un métier)
  • Définir un objectif clair et atteignable et le découper en plusieurs petits objectifs plus facilement atteignables si besoin
  • Avoir confiance en vous et en vos capacités
  • Être positif
  • Être soutenu par vos proches
  • Vous faire plaisir

Et si vous avez un moment de découragement, essayez de comprendre à quel moment vous avez perdu votre motivation et pourquoi, est-ce :

  • Par manque ou perte de confiance en vous ?
  • Par l’absence d’objectif et de méthode ?
  • Par l’absence de plaisir, de joie et d’enthousiasme ?
  • Parce que le stress vous paralyse ?

 

Le stress

Mal de ventre, trouble du sommeil, trac et angoisse … qui ne stresse pas avant des examens ? Rien de plus normal que de sentir la tension monter avant une date importante. Le tout est de faire en sorte que ce stress ne devienne pas handicapant. Pour mieux comprendre et tenter de l’apprivoiser, voyons de quoi il s’agit exactement.

Le stress est une réaction de l’organisme à la perception d’un danger réel ou imaginaire. Au moment de l’émergence du stress, tous vos neurones, vos sens, votre perception sont mobilisés au maximum. Résultat :

  • Soit cela décuple vos forces et vos capacités, c’est le stress positif. Le stress est mobilisateur de ressources et permet d’optimiser toute l’énergie disponible.
  • Soit le stress déborde votre capacité à le gérer, cela vous bloque, c’est le stress négatif. Ce stress est d’une intensité trop élevée. Il fige votre pensée et rend les révisions impossible.

Mais quel est le mécanisme qui détermine ce dosage du stress positif et négatif ?

La nature du stress est en fait liée à l’idée que vous vous faites de la tâche à mener à bien. Cette perception de la tâche : facile, difficile ou trop difficile, va déterminer votre sentiment de compétence pour la réaliser. Le stress sera négatif dans les deux cas suivants :

  • La tâche est réellement trop difficile pour vous et même si on vous répète que vous pouvez le faire, vous serez stressés car vous n’avez pas les compétence suffisantes.
  • La tâche est à votre portée mais vous pensez l’inverse, et nourrissez des pensées négatives sur la difficulté et l’échec. La représentation de la tâche est faussée par un sentiment de compétence fragile, par manque de confiance en vous !

 

La cohérence cardiaque

Trac et stress des révisions, pensez cohérence cardiaqueSi les pensées négatives et le stress vous envahissent dès les révisions, qu’est-ce que ça va être le jour des épreuves ? Il vous faut donc travailler dessus rapidement.

Savoir prendre du recul sur les évènements à venir. Se dire que ce n’est pas si grave … cela va vous servir à ne pas vous laisser emporter par le trac, le stress … vos émotions. Et si cela ne suffit pas, la cohérence cardiaque va vous y aider.

La cohérence cardiaque, c’est une méthode de respiration qui vous permet de rééquilibrer votre système nerveux autonome afin de déstresser, d’apaiser vos émotions et de ressentir un état général  de bien-être.

Pour pratiquer la cohérence cardiaque, il existe plusieurs solutions dont les applications smartphone gratuite, comme respirelax ou cardiozen, qui ont l’avantage de pouvoir vous accompagner partout.

2 ou 3 séances par jour vous permettent de maintenir l’état d’équilibre de manière préventive. C’est l’idéal. Mais vous pouvez aussi la pratiquer pour surmonter un évènement stressant chargé émotionnellement, comme juste avant les épreuves … mais aussi après !

 

Et vos parents dans tout ça ?

L’attitude de vos parents va avoir un impact sur votre stress  : vos parents peuvent se représenter le passage de votre examen comme immense et tellement importante que le stress disproportionne la réalité : « Le bac va déterminer sa vie… ». Ils peuvent donc vous mettre une certaine pression avant que vous passiez vos examens.

Apprenez à les rassurer en leur prouvant sur vous avancez dans vos révisions, ils angoissent pour vous, c’est aussi humain, il faut faire avec…

Et ne coupez surtout pas tous les ponts avec eux … vous avez besoin d’un regard extérieur et leurs conseils pourraient être judicieux, mais n’écoutez pas à 100% ce qu’ils vous disent, sachez prendre du recul !

efficitur. ut mattis venenatis, ultricies odio