Nous sommes déjà le 1er novembre et je n’ai pas encore vécu le rush de la rentrée

Et pour cause, cette rentrée s’est faite sans moi.

J’étais pourtant prête et je l’avais anticipée dès janvier … car elle avait une saveur particulière, celle de la liberté retrouvée !

Oui, moi, qui depuis 22 ans, jongle entre ma vie de maman et ma vie professionnelle, voilà qu’en cette rentrée, mon petit dernier de 17 ans a quitté le nid pour poursuivre ses études et sa passion dans l’Allier.

Après l’avoir installé, j’ai donc rouvert le cabinet à la fin de l’été, repris contact avec tous mes bénéficiaires et reçu les nouveaux en entretien.

Puis le 21 septembre au matin, je suis victime du syndrome du choc toxique menstruel et avant même de comprendre ce qui m’arrive, je sors du bloc opératoire avec un trou de 6 cm de diamètre dans le pubis.

Ce n’est pas dans mon habitude de parler de mon intimité, mais cette intervention a tellement été violente physiquement et psychologiquement, que je me devais de la mentionner.

Je ne rentrerai pas dans les détails des 3 semaines sous opiacés ou je n’ai pas quitté mon canapé, mais à 6 semaines de l’intervention et malgré un changement de pansement tous les deux jours, je suis enfin autorisée à reprendre le chemin de mon cabinet … Yes !

Et du coup, que s’est-il passé durant ces 6 semaines pour que je me décide à vous le raconter ?

 

Je me suis formée à l’accompagnement vers la résilience

Après l’hypersensibilité … la résilience est le sujet tendance de cette rentrée … je me suis pourtant inscrite à cette formation en 2020, mais – covid oblige – elle avait été reporté.

Accompagnement vers la résilienceC’est quoi la résilience ?

À l’origine, c’est un terme de physique qui définit la capacité de résistance d’un corps ou d’un matériau à un choc ou à une déformation.

Ce phénomène a été adapté à la psychologie. Il désigne à présent la capacité d’un individu ayant vécu un traumatisme à rebondir sur cet événement, à triompher de cet événement pour se reconstruire.

C’est aussi une aptitude que j’ai naturellement développé durant mon enfance 😉 !

Je ressentais donc le besoin d’approfondir mes connaissances sur cette singularité, afin de pouvoir mieux accompagner mes bénéficiaires à affronter plus habilement la douleur émotionnelle dans le but de rebondir efficacement et durablement.

Bon j’avoue, au vu de mon état second, je n’ai pas fait le travail demandé entre chaque séance de formation, mais je m’y mets dès aujourd’hui, car c’est important pour moi et pour le passage de ma certification de facilitatrice SPARK Résilience le 26 novembre (le jour des 18 ans de mon petits, double ration de champagne à prévoir).

 

Je quitte mon cabinet

Le 6 octobre, j’ai reçu un texto du propriétaire de mon cabinet rue Pasteur qui me demandait de réfléchir à la possibilité de délocaliser mon activité à la fin de l’année dans un autre de ses tiers lieus, au choix :

  • Le Rooftop de Viry Chatillon, un lieu de vie que je fréquente régulièrement, mais malheureusement inaccessible en transport en commun
  • Ekilibre à Juvisy-sur-Orge, mais qui est axé « centre de médecine douce » donc rien à voir avec mes activités de coaching

Du fond de mon canapé et après avoir mis des mots et des émotions sur le dit texto, je décide de mobiliser mon réseau et envois 3 textos pour trouver de nouveaux locaux.

En 48h l’affaire était réglée, j’ai visité 2 cabinets le 8 octobre, et …

 

Cabinet psychopedagogie positive et conseil en evolution professionnel à Juvisy sur OrgeJ’emménage chez Inspire

Le centre Inspire est situé au 30 rue Monttessuy, à deux pas de la gare de Juvisy !

La propriétaire n’est autre qu’Annabelle Choisnard, chiropracteur qui fait partie de mes partenaires professionnels de santé.

Ce centre de santé rassemble :

  • Deux chiropracteurs, Annabelle et Margaux Bougrand
  • La sophrologue Christelle Briot, qui accompagne beaucoup de mamans de mes bénéficiaires dans ses ateliers yoga du rire
  • La naturopathe Marie Duhammel, avec qui j’ai depuis bien longtemps de belles conversations sur la santé intégrative
  • La consultante en lactation Julie Piedtenu, avec qui je partage le cabinet.

Intégrer Inspire me permet en plus, de vous proposer 18 créneaux par semaine au lieu de 12 (hors visio et ateliers collectifs).

 

J’ai fait évoluer mes tarifs

J’ai aussi pris le temps de recalculer mes tarifs, car après 4 ans d’activité sur Juvisy, il était important pour moi de les ajuster au vu de l’inflation des prix de location du cabinet et autres charges comme l’achat de livres et photolangages.

Alors pas de panique, ces nouveaux tarifs, je les applique uniquement à partir d’aujourd’hui pour les nouveaux bénéficiaires …  pour tous les accompagnements en cours, je n’appliquerai cette augmentation que début janvier.

 

Bon finalement, il s’en est passé des choses, pour moi, en cette rentrée 😉 !

neque. Phasellus ut Praesent Donec porta. dictum Sed mi,