Dans mon approche psycho-corporelle émotionnelle, il arrive que je repère des besoins d’accompagnement qui ne rentrent pas dans mon champ de compétence et dans ce cas j’oriente mes bénéficiaires vers les professionnels de santé concernés. Commence alors un travail en synergie !

Il me tenait à cœur de vous présenter ses soignants avec lesquels j’ai choisi de collaboré.

Commençons aujourd’hui par Annabelle Choisnard, praticienne en Chiropraxie.

 

Bonjour Annabelle, tu es chiropracteur, peux-tu te présenter et nous raconter ton parcours.

Mes partenaires, les professionnels de santé : Annabelle Choisnard – ChiropracteurDepuis toute petite, j’ai toujours eu envie d’aider les gens à être en bonne santé !

Un jour, j’ai accompagné ma sœur à une séance chez un chiropracteur qui l’a soulagée de manière efficace pour des douleurs de cou et des maux de tête. A partir de ce moment-là,  je me suis intéressée à cette discipline et je suis moi-même allée me faire soigner en prévention pour découvrir cette profession méconnue en France.

La chiropraxie réunissait les critères en accord avec ma personnalité : pouvoir soigner avec mes mains et de manière conservatrice !

 

Mais qu’est-ce que la chiropraxie ?

Les chiropracteurs sont des professionnels de la santé qui considèrent l’être humain dans sa globalité et tiennent compte de ses capacités naturelles de récupération.

La chiropraxie agit sur le système nerveux via la colonne vertébrale afin de libérer toute interférence pouvant perturber l’équilibre du corps.

Chacun de nous est confronté quotidiennement à un ensemble de stress, pouvant être d’ordre émotionnels, physiques (répétitions de mouvements liés au travail ou à un sport, une mauvaise posture, un accident,…) ou chimiques (alimentation, déshydratation, pollution, allergènes, …). L’ensemble de ces stress peuvent alors être à l’origine de déséquilibres musculaires, de diminutions de mobilités articulaires et d’une distorsion des protections du système nerveux (méninges, colonne vertébral ou crâne), que le chiropracteur nomme « subluxation ».

Dans un premier temps, le corps compense ces déséquilibres et les douleurs ne sont pas forcément ressenties jusqu’au jour où « la goutte d’eau fait déborder le vase », le corps n’est alors plus capable de compenser et il déclenche la sonnette d’alarme : la douleur, et ce, dans le seul but de nous faire réagir. La douleur est ainsi une véritable invitation au changement.

Notre but, en tant que chiropracteurs, est de trouver et corriger cette ou ces subluxations. Pour cela, nous nous intéressons à votre santé en général, la capacité de votre corps à se guérir, en cherchant la cause de vos problèmes et non les symptômes qui en résultent. Que vous ayez des symptômes chroniques ou récents, ou que vous veniez en prévention, nous cherchons à retirer ces subluxations pour rendre à votre corps sa capacité optimale de guérison et de bon fonctionnement.

 

Peux-tu nous donner expliquer la différence entre chiropraxie et ostéopathie ?

La chiropraxie et l’ostéopathie sont deux professions cousines : elle sont créées au 19ème siècle aux Etats Unis et visent à une prise en charge globale du corps par des traitements manuels.

La force de la chiropraxie est de s’intéresser et de traiter le système nerveux, ce dernier est le système de communication le plus rapide du corps et permet de coordonner l’ensemble de nos cellules et organes ! C’est pour cela que l’on considère les chiropracteurs comme les spécialistes de la colonne vertébrale car nos vertèbres, sur lesquelles l’on travaille en chiropraxie, protègent le système nerveux. ll est comme une autoroute circulant dans l’ensemble de notre corps, depuis notre cerveau, passant par notre moelle épinière au cœur de nos vertèbres, jusqu’à nos extrémités, mains et pieds, et nos organes; ainsi sa dysfonction ne se limite pas qu’au mal de dos et peut alors provoquer de nombreux désordres dans le corps entier !

 

Qu’est-ce que ta pratique peut apporter dans le cadre de troubles de l’apprentissage

Les troubles de l’attention, l’hyperactivité et les troubles de l’apprentissage sont, d’après de nombreux experts, le résultat de facteurs environnementaux (pollution, accouchement traumatisant, médicaments, alimentation, manque d’activité physique …) et surviendraient à la suite d’un problème de développement, de connectivité et de synchronisation entre les deux hémisphères du cerveau.

Par conséquence, le cerveau a du mal à contrôler les informations qui lui sont internes et externes et ne sait plus interagir correctement avec elles.

L’enfant présente des troubles de l’attention parce qu’il a du mal à inhiber les informations venant de son environnement (bruits, mouvements,…). Il présente des troubles du comportement parce qu’il a du mal à inhiber ses envies, peurs et colères. Il se retrouve ainsi à faire ou dire tout ce qui n’est pas admis en société, à l’inverse de ce que l’on a tenté de lui apprendre.

De récentes études nous montrent que l’ajustement chiropratique améliore le fonctionnement du cerveau.

En effet, la fonction neuro-sensorielle au niveau de la colonne vertébrale a une influence sur le fonctionnement du cerveau, et cette étude confirme que l’ajustement chiropratique a un impact au niveau du fonctionnement du cortex préfrontal. C’est l’endroit du cerveau qui régule, entre autres, l’apprentissage et les fonctions cognitives. L’étude a démontré que l’ajustement chiropratique augmenterait l’activité du cerveau d’environ 20% !

De précédentes études montraient déjà l’amélioration des fonctions sensorielles et motrices dans la prévention des chutes, ainsi que l’amélioration des fonctions cognitives, de la force musculaire, de l’analyse de la position et du mouvement des membres dans l’espace.

Le but de la chiropraxie est alors de permettre une réorganisation neurologique afin d’aider le cerveau à interpréter l’ensemble des informations circulant dans le corps. En complément, des exercices de coordination seront progressivement donnés à l’enfant afin de créer des réseaux d’interconnexion entre ses deux hémisphères. Une évaluation de l’alimentation sera également effectuée afin d’éliminer toutes les sources de stress chimique sur l’organisme (sucre, intolérance alimentaire, régulation de la flore bactérienne, …)

 

Pour le mot de la fin, dis-nous comment on peut te contacter

Je travaille au centre de soins de médecines douces “ éKilibre “, situé au 19A avenue d’Estienne d’Orves à Juvisy

Je suis joignable via mon site Chiropratique Juvisy, ma page facebook et par téléphone au 06 71 81 20 56.

 

Merci Annabelle

amet, velit, Phasellus libero elementum vulputate, vel, Lorem fringilla libero.