2020, année de la pandémie, et à mes yeux une année POSITIVE !

Celle qui nous aura amenés à nous poser les vraies questions, à aller chercher ses vérités au plus profond de soi.

A stopper la frénésie d’achats, de sorties, de divertissements, d’activités … pour se recentrer sur soi, en soi, renouer le dialogue avec les siens et avec soi.

Une année pour apprendre à s’observer, à s’aligner.

Une année pour décider si je veux continuer comme avant ou si je veux créer du nouveau.

Une année pour choisir ce que je veux vivre et à quel monde je veux contribuer : l’ancien ou le nouveau.

Une année ou j’ai resserré les liens avec mon groupe de Praticienne en Psychopédagogie Positive, ou nous nous sommes soutenues virtuellement que ce soit à titre pro et à titre perso.

Et d’ailleurs, elles en pensent quoi de 2020 mes copines ?

 

Claire Melenchon, praticienne en psychopédagogie positive à Boissy sous Saint yon

Ses 3 meilleurs souvenirs :

  • Claire Melenchon, praticienne en psychopedagogie positivedu lien familial renforcé sur un voyage au bout du monde
  • une orientation positive magnifique de révélation et d’authenticité
  • des rencontres, de l’entraide, du soutien

Ce que 2020 et la pandémie lui ont appris

  • ma chance de vivre dans un cadre agréable et proche de la nature
  • l’importance de la relation humaine
  • mon besoin de réalisation de ma bucket list !!!!

Ce que 2020 et la pandémie ont changé dans sa pratique

  • pas de grands changements de mon côté, une évolution de posture suite à ma formation en orientation positive….

Le monde d’après, elle l’imagine comment ?

  • intense….! prendre une place plus importante dans l’accompagnement des jeunes….ils sont notre avenir….✨✨

 

Florence Pâris, praticienne en psychopédagogie positive et référente académique EHP au rectorat de Paris.

Ses 3 meilleurs souvenirs :

  • Florence Paris, praticienne en psychopedagogie positivema participation à une visioconférence sur les « enfants à haut potentiel », regards croisés et partages d’expériences avec Olivier Revol, Jeanne Siaud-Fachhin avec plus de 10 000 spectateurs.
  • la découverte de la région du bassin d’Arcachon
  • mon intervention sur les atypiques dans une structure internationale en Belgique

Ce que 2020 et la pandémie lui ont appris

  • la nécessité de vivre proche de la nature, des animaux et de ceux qui me sont chers
  • prendre le temps et profiter du moment présent. Profiter de chaque instant et se faire plaisir !

Ce que 2020 et la pandémie ont changé dans sa pratique

  • la possibilité de participer à une nouvelle action de formation sur le sujet de l’orientation positive, pour compléter ma formation de psychopédagogie positive.
  • l’accélération de la digitalisation des process dans mon activité professionnelle. Proposer davantage d’outils en ligne et étendre la mutualisation de nos pratiques à d’autres départements et pays.

Le monde d’après, elle l’imagine comment ?

  • avec plus de douceurs et de qualité dans les relations humaines.
  • plus d’équilibre entre vie privée et vie professionnelle.
  • plus de conscience et de positivité dans nos vies, quel que soit notre âge !
  • plus de chaleur, d’entre-aides et de rencontres ou partages avec nos proches ou de découvrir de nouvelles personnes et pépites. S’élever, accompagner chacun et éveiller les consciences✨✨✨

 

Merci les copines.

Aenean libero ut sit Donec Praesent